Redéploiement des TEC…

Une nouvelle offre proposée par le TEC à ses usagers.

Les années à venir s’annoncent intenses et chargées concernant le redéploiement de l’offre proposée par le TEC à ses usagers.

Le redéploiement, vous dites ?

Pour sûr, les lignes telles que nous les connaissons aujourd’hui sont amenées à évoluer drastiquement !

C’est le cas notamment lorsque ces lignes font partie d’une des 17 zones identifiées par l’Autorité Organisatrice du Transport et qui doivent dès lors passer par une refonte de l’offre plus ou moins importante selon les cas.

Réorganiser le réseau… Comment ça marche ?

Comment repense-t-on l’organisation d’une ou plusieurs lignes de bus de manière globale ?

Les explications du service Développement Réseau  :

La hiérarchisation d’un réseau de ligne, Qu’est-ce que c’est ?

C’est un terme utilisé pour classer les lignes selon leur organisation et leur structure profonde :

Etape 1 : AOT

Le trajet commence au sein des bureaux de l’AOT (Autorité Organisatrice du Transport).

Elle se penche sur la zone concernée et établit un diagnostic.

Pour ce faire, elle utilise des données de flux de déplacement des travailleurs et des étudiants du secondaire.

Cela donne une représentation géographique de leurs mouvements et permet de se rendre compte des besoins de déplacements au sein de la zone.

 

AOT… pour en savoir plus
Etape 2 : ATELIERS

Les ateliers qui permettent de compléter ce diagnostic avec des infos de terrain.

Il s’agit de rencontres organisées par l’AOT et regroupant plusieurs acteurs de la zone tels que le TEC, les communes, l’intercommunale de développement économique de la zone, des représentants de la SNCB ou d’universités, des acteurs de la mobilité ou encore des associations actives de près ou de loin dans le domaine de la mobilité.

Etape 3 : PRTP

Une fois ces ateliers terminés et les informations complémentaires prises en compte, l’AOT dessine ce qu’on appelle le PRTP : Plan Régional de Transport Public.

Il s’agit d’une carte qui ne répertorie pas encore des lignes et des itinéraires bien précis, mais qui schématise les liaisons à réaliser entre les villes et les villages et ce, selon une certaine hiérarchisation.

De plus, chaque liaison figurant sur la carte est accompagnée d’une fiche qui définit son niveau de service ainsi que les contraintes qui concernent l’exploitation (telles que par exemple les dessertes de points d’intérêt ou des correspondances à assurer avec la SNCB).

Etape 4 : TEC

Ce PRTP ayant été présenté à l’OCBM (Organe de Consultation des Bassins de Mobilité) puis validé par l’AOT, il est transmis aux équipes du TEC qui prennent le relais.

OCBM… pour en savoir plus

C’est là que le service en charge du Réseau, entre dans la danse et prend en charge l’étape suivante : l’opérationnalisation du PRTP.

Cette étape consiste en la création d’un plan de transport de la zone étudiée composé de ses futures lignes de bus. Le TEC définit, pour chaque liaison identifiée dans le PRTP, son itinéraire, son horaire, les arrêts qu’elle marquera, et ses correspondances avec d’autres lignes ou avec le train. Un véritable travail de réflexion, de conception et d’assemblage minutieux qui donnera naissance à la première ébauche du nouveau plan de transport.

 

Voir les fiches pour le Brabant Wallon

 

Etape 5 : PARTICIPATION CITOYENNE

Le travail d’opérationnalisation achevé, des participations citoyennes sont organisées pour présenter le travail effectué.

À la manœuvre ?

Le TEC, secondé par un facilitateur, c’est-à-dire un consultant engagé par le SPW (AOT) qui prépare ces consultations.

D’abord via un site internet, puis lors de rencontres, les personnes qui le souhaitent peuvent prendre connaissance de l’itinéraire des nouvelles lignes, du nombre de bus par heure, des nouveaux arrêts…

Etape 6 : ADAPTATION

Dans la foulée de ces participations citoyennes, l’offre est adaptée en fonction des remarques retenues.

La première version est dès lors modifiée en une deuxième.

Etape 7 : 2.0

La deuxième version est de nouveau soumise à l’OCBM, puis à l’AOT pour validation.

Etape 8 : MISE EN OEUVRE

Après la validation de la dernière version, le travail sur le terrain commence.

En respectant le plan d’opérationnalisation établi précédemment et le planning défini conjointement par le TEC et l’AOT, les équipes du TEC s’attèlent aux aménagements de la ligne.

Un travail de longue haleine débute pour toutes les équipes, et pas seulement à l’Exploitation.

Etape 9 : EVALUATION

18 mois après la mise en place des aménagements, une évaluation intermédiaire est réalisée ligne par ligne, sur différents aspects : infrastructures, correspondance, emplacement des arrêts, respect des horaires…

S’en suivent par après une série de modifications pour adapter les choses si besoin.

Trois ans après, une évaluation définitive est réalisée, enquêtes à l’appui.

La ligne EXPRESS

Rapide et confortable, elle marque un arrêt par commune et relie rapidement des villes ou pôles d’activité. Elle remplace le train là où il n’y a pas de rail.

La ligne principale.

Elle marque un arrêt par localité et dispose d’une forte fréquence. Elle se veut également rapide et directe.

La ligne secondaire.

Une ligne de rabattement vers une ligne EXPRESS ou vers une gare SNCB. Elle possède une moindre fréquence mais réalise une desserte plus fine des villages ou des hameaux

La ligne scolaire.

Elle ne circule qu’en période scolaire (pas en période de vacances ni le samedi ni le dimanche) et uniquement en heures de pointe.

Un voyage aller dans un sens le matin (vers un pôle scolaire identifié) et un voyage retour dans l’autre sens le soir.

Zone de mobilité locale. 

L’objectif est d’y affecter une zone de mobilité mais pas de bus, vu le faible nombre de déplacements identifiés dans la zone.

Plusieurs solutions s’envisagent alors : TEC à la demande, Cambio, vélo partagé, trottinettes partagées…

La commune dispose pour ce faire d’un budget de la Région wallonne. Le cadre légal de la mobilité locale est encore en cours de définition (AOT, cabinet du ministre de la Mobilité et TEC y travaillent).

Voir les autres articles sur la mobilité
Ca roule pour la voiture électrique

Ca roule pour la voiture électrique

La voiture électrique, Comment ça va rouler ??? Mobilité, bornes, voitures électriques .... Quel sera notre quotidien en 2035 ? Même dans le scénario idéal d’une production propre de voitures électriques, celles-ci ne suffiront pas à elles seules à résoudre le...

lire plus
Une Wallonie plus accesible

Une Wallonie plus accesible

Une Wallonie plus accessible...Les mesures spécifiques relatives à la mobilité et aux infrastructuresRéseaux et infrastructuresMobilité active - Transports publicsTransport de marchandisesObjectifs principaux des mesures :Une diminution des émissions de gaz à effet de...

lire plus

Suivez-moi aussi sur les réseaux sociaux…

Share This