Les changements climatiques ont-ils un effet sur la santé mentale ?

On peut observer que les épisodes de canicule, avec des journées brûlantes et des nuits chaudes, se multiplient. Régulièrement, des records de température sont battus, des tsunamis, des ouragans dévastateurs ou d’importantes inondations se produisent, les glaciers se réduisent, …

Ces évènements, de plus en plus récurrents, impactent-ils notre santé mentale ?

Face aux changements climatiques, chacun éprouvera différentes émotions, comme de l’anxiété, du stress, de la culpabilité, de la tristesse, de la colère, …. On parlera alors d’anxiété climatique, d’éco-anxiété, de dépression climatique.

Ces émotions sont ressenties à divers niveaux d’intensité :

Ces informations concernant les changements climatiques peuvent provoquer de l’inconfort. Certains cesseront de lire sur le sujet pour essayer de se changer les idées. Mais pour d’autres, ces émotions pourraient devenir si intenses qu’elles affecteront leur qualité de vie.

Les impacts sur la santé mentale.

La canicule favorise les épisodes d’anxiété et de dépression

Les épisodes de fortes températures peuvent s’avérer psychologiquement très dur pour certaines populations (personnes âgées, personnes isolées socialement…). Une étude sur l’impact psychique des hausses de température menée par l’université de médecine de Vienne constate que pour ces personnes, la crainte de mal supporter physiquement la chaleur, combinée à l’incertitude favorise les épisodes d’anxiété et de dépression.

la pollution facteur de dépression

Une étude britannique  révèle que des enfants de 12 ans qui ont été exposés à un air riche en particules ultrafines auraient trois à quatre fois plus de risques de développer une dépression à 18 ans.

Psychiatry Research, Volume 272, February 2019, Pages 8-17

L’élévation du niveau de pollution de l’air serait corrélée de manière biologique avec l’apparition de troubles dépressifs. En effet, cette exposition peut provoquer une réaction inflammatoire dans le cerveau qui pourrait favoriser le développement de symptômes de la dépression.

Augmentation de conflits humains

Lorsque la chaleur dévie d’un degré de la normale saisonnière, la fréquence des violences entre personnes augmente de 4% et celle entre les groupes s’accroît de 14 %. (…) Nous observons également qu’en plus de faire du mal aux autres, des individus se font du mal. La chaleur affecte profondément le psychisme et comment nous décidons de faire du mal.

Étude collective, Universités de Stanford et de Berkeley, 2018

Selon cette étude, le réchauffement climatique pourrait amplifier les conflits humains. En effet, il y aurait un lien entre variations de température et augmentation de la violence, envers les autres et envers soi-même par des actes suicidaires.

Les chemins qui permettent aux changements climatiques d’avoir un impact sur la santé mentale.

Les impacts des changements climatiques sur la santé mentale peuvent être classés selon les trois chemins qu’ils peuvent emprunter. Une personne peut ne faire l’expérience que d’un seul comme elle peut les ressentir tous simultanément.

Expériences de conditions météorologiques exceptionnelles

Subir directement des phénomènes météorologiques extrêmes en lien avec le climat, tels que des inondations, des sécheresses et des incendies de forêt, peut entrainer la mortalité, la morbidité ainsi qu’avoir un impact sur la santé mentale et le bien-être.[Les conditions météorologiques exceptionnelles peuvent engendrer la perte d’une maison, de l’habitat, des êtres chers, des blessures, la perte de sommeil et d’autres difficultés qui peuvent, à leur tour, accroitre l’anxiété, la dépression et le stress post-traumatique. (…)

Expériences des changements environnementaux

Une autre façon dont les changements climatiques peuvent avoir un impact sur la santé mentale est de vivre et remarquer des changements climatiques graduels ou soudains, comme observer l’assèchement d’une rivière proche, la disparition d’animaux dans la région ou des changements dans les saisons. Les personnes qui passent plus de temps à l’extérieur et qui ont une connexion plus solide avec l’environnement naturel qui les entoure peuvent être témoins de ces changements plus fréquemment et intensément.

Sensibilisation à l’information sur les changements climatiques

Les contextes et les réseaux sociaux jouent un rôle important sur la façon dont les gens intériorisent leur compréhension des changements climatiques… particulièrement, la mesure dans laquelle l’information est exagérée ou minimisée. (…)

Les jeunes, décrits par certains comme la « génération du climat », risquent de particulièrement subir ces effets, puisque plusieurs jeunes n’ont jamais connu une vie sans entendre parler des changements climatiques et des conséquences de ceux-ci sur leur avenir. Des recherches démontrent que le développement rapide du cerveau des enfants et des adolescents, combiné avec leurs aptitudes limitées à éviter et à s’adapter aux facteurs de stress climatique, pourrait faire en sorte que les enfants s’inquiètent plus que n’importe quel groupe des changements climatiques.

N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux…

Share This